ACE développe un parc de Recyclage de Batteries
ACE souhaite construire et exploiter le plus grand parc de recyclage de batteries durable et sans émissions d'Amérique du Nord.

ACE

ACE, spécialisée dans les technologies de recyclage, annonce sa nouvelle ambition. Elle souhaite construire et exploiter le plus grand parc de recyclage de batteries durable et sans émissions d’Amérique du Nord.

ACE annonce un projet ambitieux

Le parc se situera au Texas et s’étendra sur 400 000 pieds carrés, soit plus de 37 000 mètres carrés. Il sera en mesure de recycler les batteries au plomb et au lithium-ion. Celles-ci sont des éléments clés de l’industrie automobile, du stockage de l’énergie, des télécommunications mais aussi des appareils portables.

La première phase de l’installation doit débuter au troisième trimestre de 2023. Elle commencera par le recyclage des batteries plomb-acide grâce à une technologie exclusive de recyclage des batteries sans émission développée par ACE. De plus, à proximité, ACE prévoit une installation de recyclage pour les batteries lithium-ion. Une fois à pleine capacité, l’installation doit recycler jusqu’à 100 000 tonnes d’accumulateurs au plomb et 20 000 tonnes de batteries au lithium-ion d’ici 2025.

Lorsque l’installation sera complètement opérationnelle, elle prévoit de recycler plus de 5 millions d’accumulateurs de plomb. Ainsi, elle évite l’émission de plus de 50 000 tonnes de GES et réduit la mise en décharge de plus de 10 millions de livres de déchets solides dangereux. De plus, l’installation recyclera plus de 15 millions de livres de plastique par an.

Outre le recyclage, l’installation permettra de créer 100 emplois directs et indirects.

ACE compte sur ses technologies innovantes

Traditionnellement, le recyclage des batteries se fait par un processus de fusion. Il faut alors travailler à des températures extrêmement élevées (plus de 1 000 °C) en brûlant des combustibles fossiles. Grâce aux technologies d’ACE, le processus est entièrement électrifié et sans émissions de carbone.

Ainsi, elles permettent d’obtenir des rendements plus élevés de matériaux par batterie. De plus, elles offrent un environnement de travail plus sûr. Par ailleurs, ACE étudie la possibilité de faire fonctionner les activités clés de l’usine grâce à l’énergie solaire. Ainsi, elle pourra réduire ses émissions.

ACE a d’ores et déjà déployé sa technologie à l’échelle commerciale. Récemment, elle a annoncé la conclusion d’un accord avec Pondy Oxides & Chemicals Ltd. Ainsi, ACE devrait annoncer la création de nouvelles installations en Asie, en Europe et au Moyen-Orient d’ici 2023.

Le Texas, un choix stratégique pour ACE

Le Texas connaît une croissance démographique et permet un accès facile à des batteries usagées. Les États-Unis ont une faible capacité de recyclage. Ainsi, ils exportent un grand volume de batteries usagées vers le Mexique ou l’Aise. En parallèle, ils importent une quantité importante de matériaux pour la fabrication de nouvelles batteries. En s’implantant au Texas, ACE ambitionne de réduire la dépendance des États-Unis vis-à-vis des importations.

Nishchay Chadha, cofondateur et directeur général d’ACE, déclare :

“Le Texas se trouve au cœur de la révolution énergétique mondiale et dispose d’un accès essentiel à une abondante réserve d’ingénieurs et de techniciens de haut niveau. La nouvelle installation d’ACE vise à faire partie de cette révolution et à construire un avenir plus vert et plus durable pour l’Amérique”.

Vipin Tyagi, cofondateur et directeur de la technologie chez ACE, se réjouit de cette installation.

 

Sur la même thématique