Ameresco vend son BESS à l’US Army
La base américaine de Fort Detrick utilise désormais le Battery Energy Storage System (BESS) d'Ameresco.

Ameresco

Ameresco Inc a noué un partenariat avec l’armée américaine. En effet, l’US Army a attribué à son Federal Solution Group un contrat pour l’ajout d’un BESS de 6 MW. Cela s’ajoute à l’actuelle installation d’énergie solaire de 18,6 MW en courant continu (15 MW en courant alternatif) à Fort Detrick. Fort Detrick est une garnison militaire américaine à Frederick, dans le Maryland.

Un accord entre Ameresco et l’US Army

En partenariat avec DLA Energy, Ameresco déploiera un BESS de 6 MW / 6 MWh sur l’installation de 67 acres. Ainsi, le BESS sera exploité en tant qu’actif d’intervention sur demande. De plus, il fournira des services de régulation de fréquence à l’opérateur de réseau indépendant PJM.

Par ailleurs, le système installé sera prêt pour les microgrid. Cela permettra de futures fonctions de résilience à la garnison. Le BESS d’Ameresco est conçu pour permettre au gouvernement de réaliser des économies de 125 000 $ par an. Le colonel Danford Bryant, commandant de la garnison, déclare :

“Nous travaillons avec Ameresco pour réduire continuellement la consommation d’énergie fossile de nos installations et assurer des stratégies environnementales plus vertes pour les années à venir. C’est un grand projet et un excellent exemple de collaboration pour soutenir à la fois l’armée et la communauté.”

Paul Farnan, secrétaire adjoint par intérim de l’armée pour les installations, l’énergie et l’environnement, explique :

“Le nouveau BESS s’aligne sur le plan stratégique de l’armée en matière d’énergie et d’eau pour fournir une énergie résiliente, efficace et abordable sur nos installations. Il est conçu pour aider à atteindre les futurs objectifs de résilience, et s’aligne directement sur la stratégie des installations de l’armée et la stratégie climatique de l’armée.”

Un partenariat de longue durée

La relation d’Ameresco avec la garnison militaire de Fort Detrick remonte à 2015. Cette année-là, elle a obtenu un Renewable Energy Supply Agreement (RESA) de 26 ans. De plus, l’entreprise a obtenu la location du site pour concevoir, construire, financer et exploiter le solar renewable energy generation system (REGS) de 18,6 MW-dc.

Le champ solaire comprend 59 994 panneaux solaires, neuf onduleurs et transformateurs centraux, et la distribution électrique souterraine et aérienne à moyenne tension. Sa construction s’est achevée en 2016, soit un mois plus tôt que prévu. Et il répond actuellement à environ 12 % des besoins annuels de Fort Detrick en matière de charge électrique.

Nicole Bulgarino, vice-présidente exécutive, Ameresco se réjouit :

“Nous félicitons l’armée d’avoir pris une nouvelle mesure pour améliorer son infrastructure énergétique grâce aux technologies de stockage de l’énergie par batterie à Fort Detrick. Cette installation relie la production d’énergie renouvelable des panneaux solaires existants à un système qui permettra à la base d’être prête pour le microgrid, créant ainsi une base plus résiliente et prête pour l’avenir énergétique.”

Ainsi, l’US Army se lance dans sa transition énergétique. Cela permet aux différentes bases de se détacher des ressources fossiles. Celles-ci sont alors moins dépendantes des différentes ressources. De plus, il s’agit de faire des économies.

Sur la même thématique