Cameron LNG Décarbonise ses activités
Cameron LNG entend décarboniser ses activités. Ainsi, un accord a été trouvé pour le développement d'un nouveau projet de CCS : Hackberry Carbon Sequestration (HCS).

Cameron LNG

Pour décarboniser les activités de Cameron LNG, un accord a été trouvé pour la mise en place d’un projet CCS. Ainsi, TotalEnergies, Sempra Infrastructure, Mitsui & Co et Mitsubishi s’accordent pour développer le projet Hackberry Carbon Sequestration (HCS).

En août 2021, le projet dépose une demande de permis de construire auprès de l’Environmental Protection (EPA) Agency. Celle-ci a été acceptée par l’EPA, en Louisiane.

Un projet CCS à Cameron LNG

Le projet HCS doit capturer, transporter et stocké le CO2 émis à Cameron LNG, en Louisiane. Le CO2 sera capté par des unités d’élimination des gaz acides. Il sera ensuite déshydraté et comprimé. Enfin, il sera transporté via un pipeline jusqu’au lieu de stockage, à une dizaine de kilomètres du site. Le CO2 sera alors stocké dans un aquifère salin grâce à un puits d’injection. La capacité de celui-ci doit atteindre 2 millions de tonnes de CO2 par an.

Thomas Maurisse, vice-président senior GNL chez TotalEnergies, se réjouit :

“Nous sommes heureux d’unir nos forces à celles de nos partenaires pour réduire de manière significative les émissions de CO2 du terminal d’exportation de GNL de Cameron, ce qui nous permet de fournir à nos clients du GNL à faible teneur en carbone, un combustible essentiel pour la transition énergétique et un atout précieux pour diversifier l’approvisionnement énergétique de l’Europe. Ce projet, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre associées à la chaîne de valeur du GNL, est une illustration concrète de la mise en œuvre de la stratégie de TotalEnergies en matière de développement durable et de climat.”

Justin Bird, PDR de Sempra Infrastructure, ajoute :

“Nous sommes ravis de faire avancer le développement du projet de séquestration du carbone de Hackberry, le premier des projets de solutions net zéro de Sempra Infrastructure, pour aider Cameron LNG à produire du GNL plus propre pour ses clients. Ce projet devrait être l’une des premières installations de piégeage du carbone en Amérique du Nord à être conçue pour recevoir et stocker du CO2 provenant de sources multiples, et notre objectif est que cette installation devienne la référence en matière de stockage sûr et permanent du CO2.”

Toutefois, le projet attend encore les permis nécessaires et certaines décisions sont encore à prendre.

Sur la même thématique