DEWA : le projet Hydroélectrique de Hatta progresse
La centrale hydroélectrique construite par DEWA à Hatta est achevée à 44%. Elle aura une capacité de 250 MW et une capacité de stockage de 1500 MWh.

DEWA barrage hydroélectrique Hatta

La centrale hydroélectrique de Hatta construite par l’entreprise publique DEWA est achevée à 44%. Elle s’inscrit dans la stratégie énergétique renouvelable de Dubaï.

DEWA innove au sein du CCG

La centrale hydroélectrique de Hatta est en effet la première de ce type au sein des pays du Conseil de Coopération du Golf. Elle aura une capacité de 250 MW et une capacité de stockage de 1500 MWh. Sa durée de vie sera de 80 ans. Elle représente un investissement de 1 421 milliards de dinars des Émirats Arabes Unis.

Le projet comprend la mise en place d’un téléphérique de 5,4 kilomètres de long. Il permettra d’atteindre le sommet de la plus haute montagne de Dubaï. Le projet inclut également des chutes d’eau durables et des opportunités d’emploi. DEWA prévoit la création de près de 200 emplois techniques, administratifs et opérationnels à Hatta. Les installations touristiques associées au projet devraient en créer 300 autres.

La centrale cumule l’utilisation de deux barrages et de long tunnels souterrains pour ramener l’eau utilisée aux barrages de rétention. Le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum fournira l’énergie nécessaire à pomper cette eau le long des 1,5 km de tunnels. La centrale aura ainsi un rendement de 78,9% et répondra à la demande en énergie en 90 secondes.

Un projet inscrit dans une stratégie énergétique renouvelable

DEWA entend répondre au souhait de sa Majesté Mohammed bin Rashid Al Maktoum pour une stratégie de développement global et durable. Dubaï vise une stratégie d’émissions nettes de carbone nulles pour 2050. Le pays entend profiter d’une capacité énergétique totale alimentée à 100% à partir d’énergie propre.

Ce projet est soutenu à travers toutes les technologies propres disponibles, comme les panneaux solaires photovoltaïques, l’énergie solaire concentrée ou encore l’hydrogène renouvelable. DEWA s’assure également que la construction de la centrale de Hatta respecte les normes environnementales les plus strictes. On ne connaît pas encore la date de fin des travaux.

Sur la même thématique