EDF accorde 6 mois de plus à West Burton A
EDF va prolonger la disponibilité des deux unités de charbon de West Burton A, à la demande du gouvernement britannique.

West Burton A

EDF a accepté de reporter la fermeture de deux unités de la centrale de West Burton A de six mois supplémentaires. Cela fait suite à la demande du gouvernement britannique qui souhaite faire face au risque de pénurie cet hiver.

EDF repousse la fermeture de West Burton A

West Burton A est une centrale charbon composée de deux unités et de deux turbines. Elle est capable de produire suffisamment d’électricité pour environ 3,7 millions de foyers britanniques. Ainsi, la centrale a produit jusqu’à présent suffisamment d’énergie pour alimenter tous les foyers du Royaume Uni pendant plus de 4 ans.

Elle est construite en 1961 et a connu employait jusqu’à 750 personnes. Aujourd’hui elle n’en compte que 125. Les deux unités de 500 MW de West Burton A devaient fermer à la fin du mois de septembre. EDF reporte sa fermeture au 31 mars 2023.

Une demande du gouvernement britannique

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, le Royaume-Uni se doit de réduire au maximum sa dépendance au gaz et de renforcer sa sécurité énergétique. C’est pour cela que le gouvernement a demandé une extension à EDF. Les deux unités de West Burton A fourniront désormais un service d’urgence au National Grid ESO.

Environ 200 employés d’EDF et partenaires contractuels seront mobilisés pour assurer le service.

L’accord avec Grid ESO, Ofgem et d’autres parties prenantes prévoit de fournir 400 MW en fonction des besoins. West Burton A ne fonctionnera pas sur une base commerciale, il s’agit d’un arrangement de secours pour soutenir la sécurité énergétique. La centrale entrera dans sa phase de démantèlement complet en avril 2023. 

Matt Sykes, directeur général de l’activité Production d’EDF, a déclaré:

“West Burton A et sa fidèle main-d’œuvre ont joué un rôle essentiel dans la fourniture d’électricité au Royaume-Uni depuis le milieu des années 1960. En avril de cette année, le gouvernement a demandé à EDF d’envisager une nouvelle prolongation, afin de soutenir la sécurité énergétique à la lumière de la crise énergétique actuelle.”

 

Sur la même thématique