EDF : Note financière Baissée par S&P Global Ratings
S&P envisage d'abaisser la note d'EDF en raison des déboires dans le nucléaire.

edf

L’agence de notation financière S&P Global Ratings envisage d’abaisser la note du groupe EDF en raison des déboires qui affectent notamment son parc nucléaire français, a-t-elle annoncé mardi. La note de solvabilité du groupe (“BBB” pour la dette à long terme) baissera probablement d’un cran. Ceci dans le cadre d’une revue menée sur les six prochains mois, indique-t-elle dans un communiqué.

EDF subit les déboires de son parc nucléaire en France

Cette mise sous surveillance de la note (“creditwatch” dans le jargon de l’agence) ne signifie pas pour autant qu’une dégradation est inévitable. Cette publication intervient alors qu’EDF est confronté à une série de déboires, en particulier un problème de corrosion qui affecte une partie de son parc nucléaire français et l’a obligé récemment à une nouvelle fois revoir à la baisse son objectif de production cette année. Le groupe a aussi annoncé la semaine dernière de nouveaux retards et surcoûts sur son chantier de construction de deux réacteurs nucléaires de nouvelle génération (EPR) à Hinkley Point en Angleterre.

“La disponibilité réduite du nucléaire en France pourrait empêcher les indicateurs de crédit d’EDF de s’améliorer à des niveaux cohérents avec les notations actuelles”, note S&P. “Les défis industriels sur la flotte nucléaire d’EDF en France suscitent l’inquiétude sur la résilience de la production nucléaire domestique du groupe”, estime l’agence. Elle note en particulier des “incertitudes” sur la disponibilité des réacteurs à partir de 2023.

Sur la même thématique