Émissions de Carbone: les USA doublent leurs Objectifs

Émissions de Carbone: les USA doublent leurs Objectifs

Les émissions de carbone aux État-Unis devraient baisser presque deux fois plus rapidement que prévu. Passants ainsi d’une baisse de 26-28% d’ici 2025 à 50-52 d’ici 2030. Ces préoccupations étaient au cœur du sommet virtuel pour le climat organisé par le Président Joe Biden la semaine dernière et réunissant une quarantaine de leaders mondiaux.

 

Limiter les émissions de carbone : les objectifs rehaussés dans le monde entier

Cet objectif de réduction des émissions carbone est presque deux fois supérieur au précédent engagement de les diminuer de 26 à 28% à l’horizon 2025. Le Président Biden prend ainsi le contrepied de son prédécesseur, Donald Trump, qui, en matière de préoccupation environnementale, s’était, lui, retiré de l’Accord de Paris sur le climat en 2017.

John Kerry, envoyé spécial pour le climat des États-Unis, a loué les efforts de l’Union Européenne (un accord a été trouvé in extremis pour réduire de 55% les émissions carbone d’ici 2030) et du Royaume-Uni qui devrait réduire de 78% ses émissions d’ici 15 ans par rapport à 1990, beaucoup reste à faire à l’échelle mondiale. En outre, le Japon aussi a dit revoir à la hausse ses objectifs de réduction de ses émissions.

Les grands pays industrialisés, qui produisent 80°% des émissions carbone, ont donc pris des engagements ou réaffirmé leurs objectifs avant la COP26 de Glasgow, qui aura lieu à la fin de l’année.

 

Chinois et Américains travaillent de concert

La Chine, premier émetteur de gaz à effet de serre, s’est engagé à travailler plus étroitement avec les États-Unis, deuxième responsable, et les autres puissances pour agir contre le changement climatique.

Le gouvernement de Xi Jinping n’a pas pris de mesure supplémentaire pour la décennie en cours (notamment en ce qui concerne la construction de centrale à charbon). Cependant, les Chinois ont confirmé leur objectif : faire baisser les émissions de CO2 avant 2030 pour atteindre la neutralité carbone en 2060. Lorsqu’elle avait été annoncée en septembre 2020, cette mesure fut accueillie comme un grand pas pour l’avancement de l’Accord sur le climat.

 

Joe Biden dévoile l’American Jobs Plan

Du côté Américain, Joe Biden a dévoilé l’American Jobs Plan, un plan de 2000 milliards de dollars visant à verdir le pays. L’objectif étant de reconstruire et moderniser les infrastructures (autoroutes, réseau ferroviaire, canalisations, etc.) pour limiter les effets du climat et avoir un bilan carbone nul d’ici 2050.

La prochaine Conférence sur le climat, qui se tiendra en Écosse à Glasgow, est le premier sommet au cours duquel seront examinés les progrès effectués par la communauté internationale depuis l’Accord de Paris de 2015.

Sur la même thématique