Energy Day 2022 : transition énergétique en Algérie
Le 7 mai, le ministre algérien de l'Énergie et des Mines Mohamed Arkab a participé aux activités de la 26ème édition de la Journée de l'Energie pour échanger sur le thème « Pour une transition énergétique avec l'hydrogène vert ».

Aker Clean Hydrogen

Le ministre a prononcé un discours où il souligne que “la rencontre est une occasion de discussion et d’échange d’idées. L’importance du monde académique, des experts, des commerçants économiques et des secteurs concernés par l’énergie et la transition énergétique. Il faut analyser les divers aspects et enjeux liés à l’énergie, leurs implications et défis sous différents angles et avec de multiples approches.”

Prise de conscience du gouvernement

Le ministre a également souligné que “le monde connaît actuellement une étape importante caractérisée par l’accélération du rythme de la recherche scientifique et technologique. Cela conduit à des transformations profondes et rapides dans divers domaines. Il faut construire des économies plus dynamiques et compétitives caractérisées par l’innovation”.

Le ministre a déclaré :

“Les défis sont nombreux. Tant ceux liés à la transition énergétique que la façon de les utiliser. Afin de créer de la richesse, il faut s’adapter aux contraintes environnementales et aux changements climatiques. Ainsi nous verrons l’émergence de nouveaux modes de mobilité et de consommation d’énergie”

Des actions concrètes

L’Algérie bénéficie également d’un emplacement stratégique. Elle dispose de ports et d’installations pour le transport du gaz sur la Méditerranée à l’échelle locale, régionale et mondiale en hydrogène. Sa longue expérience dans les technologies est utilisée dans la production d’hydrogène et de ses partenariats étendus avec des entreprises internationales, ainsi que la disponibilité d’expertises techniques et de capacités de conception dans le secteur de l’énergie pour contribuer à l’industrialisation locale.

Sur la même thématique