Éolien flottant: Equinor veut construire un nouveau parc
Equinor et ses partenaires Petoro, TotalEnergies, Shell et ConocoPhillips ont lancé une étude pour la construction d'un parc éolien flottant en Norvège.

éolien flottant

Equinor et ses partenaires souhaitent développer un nouveau parc éolien flottant en Norvège. Fort d’une production annuelle d’environ 4,3 TWh, le parc éolien flottant Trollvind devrait être mis en service en 2027.

L’éolien flottant pour alimenter des plateformes offshore

La capacité de production de ce parc éolien flottant pourrait lui permettre de fournir l’électricité nécessaire au fonctionnement des champs offshore de pétrole et de gaz, Troll et Oseberg.

Selon le directeur général d’Equinor, Anders Opedal:

“Trollvind permet de réaliser trois objectifs : aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, fournir de l’énergie à une région qui peut être en proie à des pénuries, et maintenir la Norvège dans sa position de leader dans l’industrialisation de l’éolien offshore flottant.”

Participer à la réduction des émissions du pays

En 2020, le parlement norvégien a revu à la hausse son objectif en termes de réduction des émissions du plateau continental norvégien d’ici 2030. Il passe de 40% à 50%. Pour atteindre cet objectif, il faut réduire les émissions des plateformes offshore. Le projet Trollvind permet de décarboner l’énergie nécessaire à ces champs offshore.

Le vice-président exécutif de la production renouvelable de Shell, Thomas Brostrøm, salue cette initiative. De son côté, Phil Cunningham, le directeur général de TotalEnergies en Norvège, déclare:

“Nous sommes enthousiasmés par les possibilités d’alimenter notre production énergétique en mer avec de nouvelles énergies renouvelables. Ce projet confirme le leadership de la Norvège en matière de production d’énergie verte.”

Enfin, Kristin F. Kragseth, PDG de Petoro, est très enthousiaste sur ce parc éolien flottant. Il commente:

“Dans cette étude, nous nous appuyons sur les points forts norvégiens : le développement technologique et la collaboration. La coopération entre toutes les parties est cruciale pour réaliser la transformation de l’industrie vers un avenir à faible émission de carbone. C’est important pour la Norvège en tant que région pétrolière et gazière. Cela garantira la compétitivité du plateau norvégien à l’avenir également.”

Ainsi, Trollvind pourrait bénéficier tant à l’État norvégien qu’aux entreprises qui exploitent le gaz et le pétrole. Le transfert de l’énergie éolienne offshore vers la côte permettra d’agrandir le parc et de réduire les coûts. Les différents partenaires évaluent le projet en vue d’une décision d’investissement en 2023.

Sur la même thématique