Espagne: premier parc éolien offshore dans un port
BlueFloat Energy et Capital Energy se sont associés à Tenerife pour promouvoir le premier parc éolien offshore dans un port espagnol. 

éolien-offshore

Le parc éolien offshore de Granadilla se situera à côté du port du même nom. Ce projet novateur s’inscrit dans le cadre de l’engagement du port en faveur de la décarbonation. Il est le fruit d’une association de deux entreprises qui se sont liées pour mener à bien ce projet.

BlueFloat et Capital Energy, une association prometteuse pour l’éolien

Capital Energy, fondée il y a vingt ans, est une entreprise espagnole du secteur de l’énergie. La société a déclaré être déterminée à devenir la première entreprise électrique entièrement renouvelable de la péninsule ibérique.

BlueFloat Energy est également une entreprise espagnole qui développe des projets d’énergie éolienne en mer à l’échelle internationale. Cette société adopte une approche locale qui vise à accélérer le déploiement mondial de l’éolien offshore. BlueFloat Energy pense l’éolien en mer comme un facteur clé de la transition énergétique et de la croissance économique.

Une initiative novatrice

Le projet Granadilla se situera près du port de Tenerife. Le parc éolien offshore est situé sur un emplacement stratégique pour répondre à la demande du marché national et international.

Il représente un investissement de plus de 120 millions d’euros.

Ce projet d’énergie renouvelable s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’autorité portuaire de Tenerife en faveur de la décarbonation de ses opérations.

Il représente notamment une initiative novatrice en matière d’énergies renouvelables.

De fait, le projet comporte une forte composante recherche & développement. Ceci en raison de l’utilisation d’une nouvelle conception de fondation basée sur la gravité.

Ce parc éolien offshore aura une capacité installée de 50 MW. Il se composera de cinq turbines de 10 MW placées sur des fondations gravitaires en béton. Celles-ci utiliseront la technologie “Elisa”, développé par la société d’ingénierie Esteyco.

La majeure partie de l’énergie propre générée sera utilisée pour l’autoconsommation par les installations portuaires et ses concessionnaires.

Ce projet lancé par Capital Energy et BlueFloat Energy entraînera un développement supplémentaire important du réseau industriel des Îles Canaries. Il devrait également générer dès le départ un nombre considérable d’emplois locaux qualifiés.

Parc éolien de Granadilla: une opportunité pour l’éolien offshore

Le projet a déjà commencé à demander la concession administrative du plan d’eau de la zone portuaire de Tenerife.

En même temps, Capital Energy et BlueFloat Energy visent la transparence et l’intégration territoriale. Les entreprises ont réalisé des présentations pour les différents acteurs locaux.

La prochaine étape consistera à commencer la caractérisation du parc éolien par le biais de campagnes environnementales.

En outre, les deux entreprises envisagent ce projet comme une fenêtre d’ouverture pour l’éolien offshore mondial.

Selon Pablo Alcón Valero, responsable offshore chez Capital Energy:

“Ce parc éolien offshore pourrait lever le rideau de l’éolien offshore en Espagne”.

De même, Javier Monfort, manager chez BlueFloat Energy, note que:

“le projet de parc éolien offshore de Granadilla est une opportunité inégalable pour introduire l’énergie éolienne offshore dans les zones portuaires, en profitant de la valeur unique et singulière de ses infrastructures”.

 

 

 

Sur la même thématique