HDF Energy Développe une Locomotive à Hydrogène
HDF Energy et Captrain France collaborent sur le développement d'une locomotive de manœuvre à hydrogène innovante.

HDF Energy

HDF Energy et Captrain France, filiale de la SNCG, développent les locomotives à hydrogène. Ainsi, elles permettront de décarboner le fret ferroviaire français et européen.

HDF Energy et Captrain France lancent le projet HyShunt. Il s’agit de la première étape de la collaboration entre HDF Energy et Captrain France. C’est un projet de retrofit d’une locomotive alimentée par un moteur thermique Diesel.

Celle-ci, d’une puissance de 700 kW, intégrera un système de propulsion électrique décarboné alimenté par de l’hydrogène renouvelable ou bas carbone. Cette opération est permise grâce à une pile à combustible de forte puissance développée par HDF Energy.

HDF Energy veut décarboner le fret ferroviaire

Aujourd’hui le fret ferroviaire ne transporte que 9 % des marchandises transportées en France. Ce chiffre atteint 17,3 % à l’échelle de l’Union européenne. Néanmoins, le gouvernement veut redynamiser ce mode de transport. De fait, il est moins polluant que le transport routier. Ainsi, le gouvernement prévoir de doubler la part modale du fret ferroviaire d’ici 2030. Elle doit ensuite passer à 25 % d’ici 2050.

Le réseau ferroviaire français est électrifié à 58 %. Ainsi, le développement de solutions bi-mode électrique et hydrogène permet de couvrir l’ensemble du réseau et des sites industriels. Le projet HyShunt entend démontrer que le retrofit d’une locomotive permet d’atteindre des objectifs de décarbonisation du fret ferroviaire.

En outre, il permet à HDF Energy de poursuivre le développement de systèmes de pile combustible à forte puissance pour la mobilité ferroviaire. Les deux partenaires misent alors sur leur complémentarité. Damien Havard, PDR de HDF Energy, se réjouit :

“Nous sommes très heureux de dévoiler aujourd’hui ce projet ambitieux de développement d’une solution indispensable de décarbonation du transport sur rail. Nous avons annoncé dans notre feuille de route stratégique notre ambition de saisir les opportunités pour accélérer le développement de la filière hydrogène dans le monde. Nous démontrons aujourd’hui notre capacité à accélérer le mouvement au travers de ce partenariat qui va permettre d’associer les savoir-faire technologiques uniques de Captain France dans le domaine de la mobilité lourde ferroviaire et de HDF Energy dans le domaine des piles à combustible de forte puissance.”

Développer une filière industrielle française et régionale

HyShunt permet de créer et de développer une nouvelle filière de compétences et des emplois associés à celle-ci. De plus, le projet permet de favoriser le réemploi de matériels déjà existants. Ainsi, Captrain France fournira une locomotive construite dans les années 1950. Le projet permet de prolonger sa durée de vie.

Stéphane Derlincourt, président de Captrain France, déclare :

“Je me réjouis de la signature de ce partenariat avec HDF dont le niveau d’expertise est unique. Chez Captrain France, nous sommes très enthousiastes à l’idée de développer la toute première locomotive zéro émission pour les sites industriels de nos clients. Les préoccupations urgentes autour du réchauffement climatique génèrent des adaptations de toutes parts et le transport de marchandises n’y déroge pas. Dotée d’une technologie d’avenir, cette locomotive sera totalement innovante. Grâce à elle, exit les gaz à effet de serre, nocifs pour notre santé et notre planète.”

Cette première locomotive s’intègre dans l’écosystème hydrogène en cours de développement en Moselle. De plus, il fait partie de l’initiative Grande Région Hydrogen, la première Vallée Hydrogène transfrontalière. Ainsi, elle implique des partenaires industriels français, allemands et luxembourgeois.

La pile à combustible de forte puissance sera produite dans la future usine HDF Energy. Elle se situera à Blanquefort. Celle-ci devrait être opérationnelle en 2023.

Sur la même thématique