KKR vise les actions d’Albioma
KKR, fonds d'investissement américain, a ouvert l'OPA visant à racheter les actions d'Albioma, producteur français d'énergies renouvelables.

KKR

Le fonds d’investissement américain KKR a ouvert jeudi l’offre publique d’achat (OPA) visant à racheter les actions du producteur français d’énergies renouvelables Albioma, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué, indiquant avoir obtenu l’autorisation de l’AMF.

Il s’agit d’une offre publique d’achat (OPA) “amicale”, dont le prix est fixé à 50 euros par action, soit un prix supérieur de 51,6% par rapport au cours du titre avant les premières rumeurs de marché sur une telle opération début mars.

Les deux entreprises avaient trouvé un accord fin avril. KKR avait alors fait part de son intention de retirer le producteur d’électricité de la Bourse à l’issue de cette opération, à condition d’atteindre 90% du capital et des droits de vote.

Le fonds d’investissement a pour objectif “d’accélérer la stratégie de transition énergétique d’Albioma dans l’outre-mer français et son expansion internationale”, avaient indiqué les deux sociétés dans leur communiqué en avril.

Albioma est actuellement présent en métropole et dans les outre-mer ainsi qu’au Brésil et en Turquie, où l’entreprise a acheté deux centrales de géothermie.

En 2021, 26% de l’électricité produite par le groupe provenait encore des énergies fossiles. Certaines de ses centrales thermiques qui fonctionnent en valorisant de la bagasse, un résidu de canne à sucre, utilisent en effet du charbon en dehors de la période sucrière pour pouvoir produire toute l’année.

Albioma compte remplacer progressivement le charbon par “d’autres formes de biomasse”, avait alors expliqué Frédéric Moyne, le PDG d’Albioma, à l’AFP. De son côté, KKR disposait au 31 décembre 2021 de quelque 471 milliards de dollars d’actifs sous gestion et détenait notamment jusqu’en 2019 le spécialiste de l’éolien Renvico aux côtés du fonds Macquarie, avant de le revendre à Engie.

Sur la même thématique