La Californie a Besoin de plus d’Électricité
Les catastrophes naturelles risquent de provoquer un manque d’électricité dans l’État américain.

Californie

Les responsables californiens de l’énergie publient des prévisions réalistes concernant le réseau électrique de l’État. Ils affirment qu’il ne disposera pas d’une capacité suffisante pour maintenir les lumières allumées cet été et au-delà si des vagues de chaleur, des feux de forêt ou d’autres événements extrêmes font des ravages.

La Californie est en proie à une pénurie d’électricité

Trois agences de l’État et le bureau du gouverneur Gavin Newsom interviennent en réponse à une série de défis liés à l’ambitieuse transition énergétique de l’État américain. Ainsi, les pannes de courant pendant une vague de chaleur figurent parmi les problèmes que doit affronter la Californie. Ce scénario s’est déjà produit durant la saison estivale en 2020.

Cet État a mis en place des politiques de lutte contre le changement climatique parmi les plus agressives au monde. En outre, il a pour objectif de produire toute son électricité à partir de sources propres d’ici 2045.

Les responsables ont prévu un déficit potentiel de 1 700 MW cette année. Par ailleurs, ce chiffre atteindra 5 000 MW si le réseau est mis à rude épreuve par de multiples problèmes. Ces deniers peuvent réduire la puissance disponible tout en faisant grimper la demande en flèche.

Par conséquent, les écarts d’approvisionnement de ce type pourraient priver d’électricité entre 1 et 4 millions de personnes. Toutefois, les responsables estiment que les pannes ne se produiront que dans des conditions extrêmes. De plus, elles dépendront en partie du succès des mesures de sauvegarde.

Des prévisions alarmistes en Californie

En 2025, l’État aura toujours un déficit de capacité d’environ 1 800 MW. C’est ce qu’affirment les responsables de la California Energy Commission, de la Public Utilities Commission, du California Independent System Operator et le bureau du gouverneur Gavin Newsom. Ils prévoient également des augmentations annuelles des tarifs d’électricité de 4 à 9 % d’ici à 2025.

En somme, la planification de l’électricité en Californie est mise à mal. Les incendies de forêt dévastateurs ont coupé les lignes de transmission. De plus, les épisodes de chaleur extrême et de sécheresse entravent l’approvisionnement en énergie hydroélectrique.

Néanmoins, les responsables déclarent que les prévisions traditionnelles de la demande d’électricité ne tiennent pas compte de ces événements extrêmes provoqués par le changement climatique.

Retard des projets énergétiques renouvelables

De nombreux projets de fermes solaires et de stockage d’énergie ont été retardés. En cause, des problèmes de chaîne d’approvisionnement pendant la pandémie et une récente enquête commerciale fédérale sur les importations de produits solaires.

Karen Douglas, conseillère de Gavin Newsom, déclare que :

“Nous sommes maintenant dans une situation où nous devons tenir compte d’un nouveau paysage en termes de défi à relever pour mettre en ligne les projets dont nous avons besoin.”

L’annonce intervient après que le gouverneur de Californie a émis l’idée de maintenir en activité la dernière centrale nucléaire de l’État. Le but étant de préserver l’approvisionnement énergétique. Ainsi, ce communiqué semble jeter les bases d’un effort visant à maintenir en activité les installations plus anciennes, dont celles alimentées au gaz naturel.

Mark Rothleder, directeur de l’exploitation de l’opérateur de réseau California ISO, souligne que la Californie doit s’assurer d’avoir suffisamment de nouvelles ressources en place avant d’effectuer une transition. Dans le cas contraire, l’État risque de se mettre en danger.

Sur la même thématique