La Centrale Nucléaire Sizewell C profite de £100 Millions Supplémentaires

centrale nucleaire sizewell c

Le gouvernement britannique annonce un investissement de £100 millions supplémentaires (€120 millions) pour tenter de faire avancer le financement de la centrale nucléaire Sizewell C, pour laquelle EDF est son principal partenaire.

Le Royaume-Uni soutient fermement le développement de la centrale nucléaire Sizewell C

Ce budget contribuera à la “poursuite du développement du projet” de centrale situé dans le Suffolk, sur la côte est du pays, et notamment à “attirer d’autres financements d’investisseurs privés”, indique le ministère de l’énergie dans un communiqué.

Le gouvernement britannique promet de trancher sur le lancement du projet d’ici la fin de la législature, c’est-à-dire avant 2024. Il prévoit ainsi dans ses orientations budgétaires jusqu’à £1,7 milliard (€2 milliards) qui pourrait y être affecté.

Négociations en cours depuis 2021

Les négociations entre le gouvernement et EDF sont en cours depuis l’an dernier. Le ministère de l’Énergie n’a pas évoqué jeudi la question d’exclure ou non le chinois CGN, partenaire du projet à hauteur de 20%, qui alimente depuis plusieurs mois les spéculations de la presse britannique. CGN reste ainsi partenaire du projet tant que la décision finale d’investissement n’a pas été prise.

Il y a actuellement 15 réacteurs dans le pays sur huit sites, mais beaucoup sont en fin de vie. Une seule centrale nucléaire Sizewell C est actuellement en cours de construction et elle devrait être opérationnelle dans quelques années : Hinkley Point C, projet porté lui aussi par EDF et le chinois CGN.

Sur la même thématique