La Géothermie au Texas intéresse le Secteur Pétro-Gazier

géothermie au texas

La géothermie au Texas franchit une étape avec le regroupement d’entreprises pour son développement au sein de la Texas Geothermal Energy Alliance.

La géothermie au Texas profite de l’expertise du secteur pétro-gazier

Si la géothermie texane gagne en importance, c’est qu’elle possède des caractéristiques communes à certaines ressources déjà exploitées. L’État texan est une région riche en hydrocarbures avec plus d’un million de puits de pétrole et de gaz.  Il y a donc une abondance de données sur le sous-sol texan, élément indispensable pour développer la géothermie au Texas.

“Nous forons des puits de pétrole et de gaz depuis si longtemps au Texas que nous disposons de toutes ces données sur ce qui se trouve sous la surface. Cela peut informer les développeurs de la géothermie sur les endroits où se concentrer » affirme Barry Smitherman, un ancien régulateur du Texas qui dirige maintenant le lancement du groupe commercial.

Par conséquent, au sein de la nouvelle alliance, une grande partie des entreprises sont des sociétés pétrolières ou gazières. Y figure ainsi Chevron, CenterPoint Energy, Baker Hughes, Halliburton, Repsol et Sage Geosystems.

L’industrie d’hydrocarbures s’avère donc être un moteur de développement de la géothermie.

Mettre en avant la disponibilité de la ressource

Outre le partage de données, l’industrie pétro-gazière utilise également des systèmes similaires à ceux nécessaires à l’exploitation des ressources géothermiques.

Comme lors du processus de fracturation hydraulique pour extraire les hydrocarbures, la géothermie utilise un processus d’injection hydraulique pour faire remonter les vapeurs.

Pour développer la technologie géothermique, l’alliance cherche dorénavant à obtenir une législation favorable. Elle prépare, pour cela, une étude qui doit servir de feuille de route pour l‘établissement d’une stratégie. L’Alliance présentera son travail au législateur texan en 2023.

“L’une des choses que nous voulons souligner, c’est la disponibilité de la ressource – le fait que nous en possédons une grande quantité » souligne B. Smitherman.

Cependant, le National Renewable Energy Laboratory estime que ce sont les États du Nevada, la Californie, l’Utah et Hawaï qui possède la plus grande capacité géothermique.

À quel prix?

Bien que celle-ci progresse, il n‘y a pas jusqu’alors de production massive de cette énergie géothermique sur le réseau électrique texan. Avec les avancées récentes, les acteurs du secteurs préparent la commercialisation de cette énergie renouvelable.

Toutefois, de nombreuses questions persistent. Notamment en termes de prix de vente du produit de cette exploitation.

« Il faudrait donc voir à quel prix l’énergie géothermique pourrait être proposée sur le marché. Serait-elle proposée à des prix situés entre ceux de l’éolien et du gaz ? Je ne peux pas le prévoir aujourd’hui »., s’interroge B. Smitherman.

De son côté, l’Administration américaine d’information sur l’énergie estime le prix de l’électricité géothermique à $60/MWh pour les ressources peu profondes. Cependant, ce prix interroge encore, notamment car le prix moyen de l’énergie est de $30/MWh sur le réseau texan.

Ainsi, selon Morris Greenberg, analyste chez S&P Global Platts, les prix de l’agence américaine ne seraient pas rentable pour le Texas.

En outre, des avantages fiscaux et des fonds pourraient être accordés. Notamment si le législateur adopte le Build Back Better Act de l’administration Biden.

Par son caractère « propre, renouvelable, répartissable et qui se trouve sous nos pieds et dans notre timonerie technologique », Matt Welch, qui guide le lancement de la nouvelle alliance, mise sur cette énergie.

Sur la même thématique