La Russie augmente ses Flux Pétroliers vers l’Europe

russie

En Russie, Transneft envisage des augmentations de 25% des livraisons de pétrole vers l’Allemagne et de 55% vers la Pologne. L’augmentation serait de 13% pour la Slovaquie, de 12% pour la République tchèque et de 3% pour la Hongrie.

La Russie prévoit 45,5 millions de tonnes de pétrole

Le transporteur russe Transneft prévoit donc d’expédier 45,5 millions de tonnes de pétrole vers l’Europe en 2022. Il s’agirait du niveau d’exportation le plus élevée depuis l’année 2018.

Faut-il encore que l’oléoduc Druzhba, le plus long du monde, n’ait pas de problèmes de transmission comme en 2019. Également, que la demande pétrolière ne soit pas perturbée par une nouvelle vague pandémique combinée à une baisse des quotas de production de l’OPEP et ses alliés dont la Russie.

Craintes de répercussions des tensions Russie – Occident

Cette prévision haussière est annoncée au moment où les inquiétudes grandissent quant à la possibilité d’une opération russe contre l’Ukraine. Les raffineurs européens craignent alors des répercussions sur les exportations en provenance de la Russie.

À la mi-janvier 2022, cette situation a déjà fait monter les prix de l’Oural de plus de $1 par baril. Parallèlement, les prévisions de Transneft interviennent au moment où les Européens cherchent à diversifier leurs approvisionnements en pétrole brut, mais également en gaz.

Courant janvier 2022, l’entreprise polonaise PKN a vendu à Saudi Aramco, une participation de 30% dans la raffinerie Lotos, à Gdansk.

PKN a également signé un accord d’approvisionnement en pétrole brut à long terme avec Saudi Aramco. Le contrat prévoit un approvisionnement de 200.000 à 337.000 barils par jour.

Sur la même thématique