La Russie n’envisage pas d’Avenir sans le Nord Stream 2

russie

En Russie, la certification de Nord Stream 2 ne fait aucun doute. En Ukraine, Naftogaz estime que le gazoduc ne devrait pas être opérationnel. Kiev souligne une possible non-conformité au regard du droit européen.

La Russie attend la certification du Nord Stream 2

En Russie, le vice-Président Alexander Novak estime que le gazoduc Nord Stream 2 obtiendra la certification nécessaire pour commencer à fonctionner. La Russie n’envisage pas de plan alternatif, la certification devrait intervenir à la fin du premier semestre 2022 au plus tôt.

La Russie pourra ainsi augmenter ses exportations de gaz en direction de l’Europe. Une réponse forte face à la hausse des prix selon le vice-Président russe. En revanche, la Russie préfèrerait signer des contrats à long terme, tandis que les occidentaux préfèreraient des contrats court termes au comptant.

Des tensions internationales

La construction du gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique, contournant ainsi l’Ukraine, s’est achevée en septembre 2021. Depuis, le NS2 n’est toujours pas entré en activité et reste en attente de l’approbation de Berlin et de Bruxelles.

Le processus connait un retard dans un contexte de tensions russo-ukrainiennes mêlant les pays membres de l’OTAN.

Sur la même thématique