L’Allemagne ferme 533MW de Centrales à Charbon

allemagne

En collaboration avec les services publics, l’Allemagne convient de fermer 533 MW de centrales à charbon. Berlin s’attache par ailleurs à abandonner le charbon d’ici à 2030.

L’Allemagne compense les pertes liées à la fin d’activité

La vente comprendrait alors la centrale Staudinger 5 d’Uniper (510 MW) ainsi que deux petites unités (23 MW) exploitées par Pfeifer & Langen.

Dans le cadre d’une série d’appels d’offres entre 2020 et 2027, les opérateurs sont invités à déclarer à quel prix seraient-ils prêts à fermer leurs centrales au charbon en échange de fonds destinés à compenser une partie de leurs pertes. Au-delà de 2027, l’indemnisation sera impossible.

Le 4ème appel d’offre eut lieu le 15 décembre 2021. Le prochain aura lieu le 1er mars 2022. Les offres étaient comprises entre 75.000 et 116.000 euros par MW.

Dans le cas où les opérateurs refuseraient le déménagement et la fermeture des centrales, elles seront placées sous un régime de « veille ». Celles-ci soutiendraient alors les réseaux électriques en échange d’une redevance.

Sur la même thématique