Le BOEM prépare des projets éoliens au New Jersey
Le Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) sollicite des commentaires du public quant au Draft Environmental Impact Statement (DEIS) concernant le projet Ocean Wind 1, au large du New Jersey.

BOEM

L’administration Biden-Harris a pour objectif de déployer 30 GW d’énergie éolienne en mer d’ici 2030. Dans ce cadre, le Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) annonce la publication du Draft Environmental Impact Statement (DEIS) pour le projet Ocean Wind 1. Ce dernier se situera au large du New Jersey.

Le BOEM prépare un projet éolien d’envergure au New Jersey

Un projet fait en lien avec les communautés locales.

Le DEIS a pour but d’analyse les impacts environnementaux du projet Ocean Wind 1. Il sera publié dans le Federal Register le 24 juin. Suite à sa publication, le BOEM donnera 45 jours au public pour faire des commentaires sur le projet. Cette phase se terminera donc le 8 août. Pendant cette période, le BOEM prévoit d’organiser 3 réunions publiques à distance.

Amanda Lefton, directrice du BOEM, déclare:

“Le BOEM reste attaché à un processus d’examen environnemental qui établit une base solide pour les projets d’éoliennes en mer aux États-Unis, tout en favorisant la co-utilisation des océans et en évitant ou en réduisant les conflits potentiels. Les commentaires des utilisateurs de l’océan et de nos nombreuses parties prenantes contribueront à l’élaboration de la version finale de l’Environmental Impact Statement et fourniront des informations précieuses aux décideurs.”

Le BOEM n’entend pas s’arrêter là

Au cours de la dernière année, l’administration Biden-Harris et l’Interior Department ont poussé pour développer l’éolien offshore aux États-unis. Ainsi, ils ont approuvé et célébré l’inauguration des travaux des deux premiers projets éoliens en mer d’envergure commerciale dans les eaux fédérales.

De plus, le ministère annonce qu’il ambitionne d’organiser jusqu’à 7 nouvelles ventes de beaux en mer d’ici 2025. Cela comprend les enchères records de New York Bright et Carolina Long Bay, plus tôt cette année.

De surcroît, le BOEM prévoit d’achever l’examen d’au moins 16 plans de construction et d’exploitation d’installations commerciales d’énergie éolienne offshore d’ici 25. Ainsi, réunis, ces plans représentent plus de 22 GW.

Ocean Wind, un projet ambitieux

De fait, le projet doit regrouper jusqu’à 98 éoliennes et jusqu’à 3 sous-stations en mer, à 15 miles au sud-est d’Atlantic City, dans le New Jersey. De plus, le projet prévoit des câbles d’exportation afin d’alimenter les comtés d’Ocean et de Cape May.

Ainsi, si le projet est approuvé, sa capacité devrait être comprise entre 1.215 et 1.440 MW. De cette façon, Ocean Wind produira assez d’énergie pour alimenter quelque 504.000 foyers américains par an. Néanmoins, son approbation par le BOEM dépendra des conclusions publiées dans l’Environmental Impact Statement.

Sur la même thématique