Le Kazakhstan préoccupe le Secteur Énergétique Mondial

kazakhstan

Le Kazakhstan connaît sa plus importante crise depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Entre troubles politiques, sociales et intervention des forces armées russes, la production énergétique kazakhe inquiète les marchés mondiaux.

Le Kazakhstan grande puissance énergétique

La stabilité du Kazakhstan est primordiale pour le secteur énergétique régional et mondial. L’ancienne république soviétique produit environ 2 millions de barils par jour de pétrole et de condensât. Cette production représente environ 2% de la production mondiale.

Le pays demeure donc stratégique pour le volume et la valeur en amont parmi les grandes sociétés pétrolières.

En outre, la Chine fait transiter 12% de son approvisionnement en gaz par le Kazakhstan depuis le Turkménistan. Le pays possède également de grandes réserves d’uranium dans son sous-sol. À lui seul, le Kazakhstan est capable de couvrir ainsi environ 40% de la demande mondiale d’uranium.

Le pays s’embrase suite à la hausse des prix du GNL

Le pays d’Asie centrale a vu éclater des manifestations sur l’ensemble de son territoire après une augmentation des prix du GNL. Ce qui était au départ une protestation pacifique dans les régions occidentales s’est transformé en manifestions violentes.

En réaction, le Président Kassym-Jomart Tokaïev a demandé auprès de l’aide de l’Organisation du traité de sécurité collective. Les troupes russes déployées se retireront à la fin du mois de janvier 2022.

Sur la même thématique