L’Hydrogène Renouvelable se développe en Mongolie
Des firmes japonaises et australiennes ont pour ambition d'établir un projet d'hydrogène renouvelable en Mongolie.

hydrogène

SB Energy, une filiale de SoftBank Group Corp, et d’Elixir Energy, une société énergétique australienne, a annoncé aujourd’hui la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) conjoint. Elles entendent coopérer dans le cadre d’un projet d’hydrogène renouvelable en Mongolie. Ce dernier se situera dans le désert de Gobi.

Produire de l’hydrogène renouvelable en Mongolie

Une première étape importante

Sur la base de cet accord, SB Energy et Elixir ont l’intention de procéder à certaines études de préfaisabilité. Ensuite, elles lanceront un projet pilote à petite échelle. À terme, ce dernier permettra de développer conjointement un projet de production d’hydrogène renouvelable de l’ordre du GW en Mongolie.

Elixir est déjà présente en Mongolie. Dans le désert de Gobi, elle possède un projet de gaz de houille, Nomgon IX. Ainsi, l’entreprise estime qu’il existe des synergies entre sa stratégie d’exploration et les opportunités liées au développement d’hydrogène renouvelable.

De son côté, SB Energy exploite le parc éolien de Tsetsii Wind Farm. Celui-ci, d’une capacité de 50 MW, se situe également dans le désert de Gobi. Ainsi, il s’agit d’exploiter les ressources d’énergie renouvelable du pays pour développer l’hydrogène renouvelable.

Les deux entreprises entendent regrouper leurs forces pour développer ce nouveau projet, le premier projet d’hydrogène renouvelable pour SB Energy.

Un pays offrant de nombreux avantages pour l’hydrogène renouvelable

Shigeki Miwa, PDG de SB Energy, déclare:

“Dans le contexte de l’atteinte de la neutralité carbone mondiale, il y a une demande croissante d’énergie hydrogène verte. Notamment concernant celle qui est produite par électrolyse de l’eau à l’aide d’énergie renouvelable. De plus elle ne produit zéro émission de dioxyde de carbone. En tant que leader de l’énergie renouvelable au Japon, SB Energy souhaite travailler avec Elixir pour explorer la faisabilité de produire de l’hydrogène vert en Mongolie. Et ce afin de tirer le meilleur parti des extraordinaires ressources d’énergie éolienne et solaire de la Mongolie.”

De son côté, Neil Young, CEO d’Elixir, se réjouit de cette collaboration. Il souligne les nombreux atouts de la Mongolie pour le développement de l’hydrogène renouvelable. De fait, le pays a un potentiel important en termes d’énergies renouvelables et se situe à proximité des marchés potentiels de l’hydrogène renouvelable.

Sur la même thématique