Émirats: $5 Milliards d’Engie et Masdar dans l’Hydrogène

émirats

Les Émirats Arabes Unis (UAE), 3ème plus grands producteurs de l’OPEP, cherchent à mettre en œuvre leur promesse de neutralité carbone d’ici à 2050.

Les Émirats Arabes Unis visent l’excellence en matière d’hydrogène

Masdar et Engie profitent de la visite d’État officielle du président français Emmanuel Macron aux Émirats pour signer un accord. Objectif : développer 2 GW d’hydrogène renouvelable d’ici à 2030. L’accord prévoit pour cela $5 milliards.

Ce n’est pas le seul accord du genre signé lors de la visite du Président français. EDF et Emirates Nuclear Energy Corp en profitent également. Les deux entreprises soutiennent un plan commun de développement de l’hydrogène bas-carbone.

“L’accord avec EDF, le plus grand producteur d’électricité au monde, vise à renforcer davantage la coopération bilatérale et à permettre l’échange de connaissances dans le secteur de l’énergie nucléaire pacifique”, déclare le bureau des médias.

25% de l’hydrogène mondial

Avec ces accords, les UAE visent 25% du marché mondial de l’hydrogène bas-carbone d’ici à 2030.

Les Émirats sont les premiers au Moyen-Orient à s’engager pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Le royaume prévoit pour cela d’investir plus de $163 milliards dans les énergies renouvelables.

Sur la même thématique