McPhy signe un Contrat Majeur avec Eiffage Énergie Systèmes à Belfort

mcphy

McPhy, spécialisée dans les équipements de production et de distribution d’hydrogène zéro carbone (électrolyseurs et stations de ravitaillement), annonce avoir signé un contrat avec Eiffage Énergie Systèmes, filiale du groupe Eiffage, pour équiper un site de production et de distribution d’hydrogène situé à Danjoutin, dans le sud du Grand Belfort en France, exploité par Hynamics (filiale hydrogène du groupe EDF).

Équipé d’un électrolyseur et d’une station, le site servira dans un premier temps à alimenter en hydrogène bas carbone une flotte de 7 bus exploités par la RTTB (Régie des Transports du Territoire de Belfort) pour le compte du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun) sur le réseau de transport urbain Optymo. La mise en service est prévue au printemps 2023.

Par ailleurs, cette installation innovante et modulaire est dimensionnée pour répondre à la multiplication des usages et des besoins au-delà de la mobilité urbaine sur le territoire.

Livraison d’un électrolyseur de 1 MW et d’une station de ravitaillement modulaire et multi-terminaux

Dans le cadre de ce contrat, McPhy livrera les équipements de l’installation, composés d’un électrolyseur McLyz de 1 MW pour alimenter une station de ravitaillement McFilling350 capable de distribuer jusqu’à 800 kg par jour d’hydrogène à 350 bars à pleine capacité. La station offrira deux terminaux à haut débit permettant de ravitailler les sept bus en une heure.

La station offrira également un troisième terminal adapté au remplissage d’unités de stockage mobiles (remorques à tubes). Ce module de remplissage pourrait permettre l’utilisation d’hydrogène bas carbone pour alimenter des usages industriels à distance du site de production. La station est modulaire et configurée pour évoluer avec la croissance d’un projet qui devrait aller au-delà de cette première étape.

De 7 à 27 bus

La station équipée de McPhy est évolutive et conçue pour accompagner la croissance de la flotte de bus à hydrogène du réseau Optymo, qui pourrait être étendue à 20 bus supplémentaires d’ici 2025, en plus des sept initialement prévus. La station pourra également alimenter toutes les autres formes de mobilité à 350 bars, comme les véhicules utilitaires, les camions poubelles ou les poids lourds circulant dans la zone.

À cet effet, le site sera situé à proximité immédiate du dépôt de bus et au carrefour d’une autoroute reliant la France et l’Allemagne, répondant parfaitement aux besoins d’un écosystème hydrogène local tout en contribuant à la structuration d’un maillage territorial hydrogène dans la région.

Sur la même thématique