Transition Énergétique: vers une Chute du PIB Mondial?

transition energetique

Le Monde a les moyens de mener sa transition énergétique tout en contenant le réchauffement climatique à 1,5°C déclare Wood Mackenzie. Néanmoins, cela aura un impact sur le PIB mondial.

La transition énergétique impact les économies à faibles revenus

Même si empêcher un réchauffement climatique extrême a un impact positif dans les 30 années à venir. Les mesures mises en place pour y parvenir nécessiteront une baisse du PIB mondial d’environ 2%.

Rien d’alarmant puisqu’un recul à court terme s’accompagnera d’une reprise forte de la croissance sur le long terme.

Néanmoins, tout le monde ne subira pas les effets de la transition de la même manière. En effet certaines économies arriveront à en tirer bénéfice alors que d’autres en subiront des impacts négatifs.

Les économies les plus riches, avec une forte propension à investir dans les nouvelles technologies pourraient ainsi en bénéficier. Alors que les économies les moins développées et à faibles revenus subiront certainement plus fortement les impacts.

Impact majeur pour les exportateurs de pétrole

Ce sont les économies exportatrices d’hydrocarbures et à forte intensité carbone qui seront le plus touchées par cette transition. Avec en tête l’Irak dont le PIB dépend majoritairement du pétrole.

En revanche, les économies les plus développées se sont engagées à effectuer un transfert de $100 milliards par an aux économies les plus susceptibles d’être touchées par les effets de la transition énergétique.

Sur la même thématique